Le henné est une formidable façon de se colorer les cheveux, de façon entièrement naturelle. Voyons ça ensemble.

Réédition de l'article : 17 mai 2016.

Qu'est-ce que le henné ?

Le henné est une teinture naturelle,  du Lawsonia Inermis, pour être précise, un petit arbuste épineux originaire du Maghreb, dont les feuilles produisent des teintes. Il est à ne pas confondre avec le Henné neutre.

Ce que je viens de donner là est ce qu'on appelle la composition INCI. Traduction : International Nomenclature of Cosmetic Ingredients.
C'est ce qui est toujours à vérifier lorsque vous achetez un henné, c'est impératif. La composition INCI, c'est tout simplement la liste des ingrédients du produit.

Il est possible d'obtenir plusieurs variétés de couleurs, en mélangeant différentes plantes avec le henné. Par exemple, l'indigo si vous voulez les cheveux noirs (ce que je fais moi), la noix pour des cheveux marrons, de la camomille allemande pour les blondir, ou encore l'hibiscus sabdariffa, pour les tons rouges, mais qui d'après mon expérience est davantage rose, pour le rouge, préférez le Red Kamala, par exemple, mais il existe bien d'autres possibilités, en fonction de ce que vous souhaitez obtenir. Vous avez un large choix de plantes, et les mélanges sont possibles, pour créer des reflets. Étudiez bien ce que vous devez utiliser, en fonction de ce que chaque plantes apportent, et également pour ce qui suit, à savoir éviter le dégorgement, l'entretient, etc.
Le henné a un effet gainant sur les cheveux, il les recouvre et les protège grandement. Il ferme leurs écailles, contrairement aux teintures chimiques, qui les ouvrent.

Il y a une gigantesque différence entre colorer ses cheveux au henné, et les colorer avec une teinture chimique. C'est tout à fait logique. Le henné est une plante, vos cheveux sont vivants et quelque chose de naturel. Si vous leur donnez du naturel, ce naturel leurs fait du bien, et il vous le rendent. Les teintures chimiques ne sont que des produits chimiques (pour beaucoup), particulièrement agressifs, et là aussi, si vous donnez ça à vos cheveux, ils vous le rendent tôt ou tard !
Cependant, il n'est pas a négliger que le henné ne convient pas à tout le monde. Car c'est comme tout, vous pouvez y être allergique, ce qui est normal. L'idée reçue disant qu'on est pas allergique au naturel est fausse, la simple possibilité d'allergie au pollen le démontre. Faites donc un test, avant d'appliquer tout un mélange sur votre tête. 

Vous avez cependant une alternative, qui reste encore selon moi la meilleure si vous ne voulez ni l'un ni l'autre (chimique crade ou henné), pour des raisons qui vous appartiennent : La coloration vegane. La marque Manic Panic a excellente réputation, elle n'abîmera pas vos cheveux. On reste dans le chimique certes, mais un chimique plus "propre" et surtout, pas un animal ne souffrira (très important ça, chez tata Angellyca).

Il y a aussi une différence de prix, qui là aussi peut grandement varier, en fonction de ce que vous voulez. Les prix des teintures chimiques varient entre environ 5 à 10 euros, Manic Panic est un peu plus cher que ça, il me semble. Le henné coûte bien moins cher, je parle bien du henné seul. Bien sûr, c'est selon les endroits où vous l'achetez, et aussi si vous voulez de la couleur et les soins qui vont avec. N'achetez donc pas à la va vite, comparez les prix.
Je vous déconseille cependant les épiceries. Le henné est parfois mal conservé, exposé a différentes températures pas forcément idéales, pendant longtemps, et c'est mauvais, les plantes étant sensibles. Beaucoup de témoignages confirment qu'ils sont aussi souvent de qualité médiocres. Il vaut mieux farfouiller sur le net, vous aurez toutes les chances de trouver du henné frai, ce qui vous donnera de bien plus beaux résultats, et sera moins dangereux pour vos cheveux. Certains henné du commerce contiennent également des produits chimiques : A fuir ! Faites donc très attention au contenu de vos hennés. La meilleure solution.... Reste les conseils de femmes qui en utilisent quotidiennement. Lisez des femmes qui ont grandement l'habitude du henné, et qui savent ce qu'elles utilisent, et pourront donc vous guider pour acheter de bons produits. Personnellement, j'achète le mien ici (et j'en suis très contente !) --> Aroma Zone
J'ai toujours des hennés et des plantes tinctoriales de qualité. Si jamais Aroma Zone n'a pas ce que vous voulez sur le moment, je vais donc ici : Hennés et Soins d'ailleurs, qui est chaleureusement recommandée par les amoureuses du henné, je le comprends et en fait partie, la jeune femme qui tient cette boutique est adorable.

Le nécessaire : 

- Une paire de gants
- Du papier film
- Un bol ou saladier en verre (surtout pas de métal ou de bois, le métal est néfaste et le bois sera teint)
- De quoi nettoyer votre salle d'eau (sopalin)
- Un gros peigne à large dents (pour celles et ceux qui veulent)
- Des pinces (pour celles et ceux qui veulent)
- Une serviette de toilette (une moche que vous n'aimez pas)

La recette :

- Le henné
- Eau chaude (pas forcément besoin de faire chauffer, l'eau très chaude du robinet suffit parfaitement)
- Glycérine végétale (facultatif, mais recommandé)
- Eau de rose, ou quelques gouttes d'huile essentielles pour contrer l'odeur si vous n'aimez pas, fleur d'oranger, jasmin, par exemple (facultatif)

La préparation :

Planquez ce qui est fragile, susceptible d'être tâché, hors de votre salle de bain ! Le henné, ça tâche durement, et lorsque vous débutez en matière de henné, vous en mettrez forcément à côté, voire partout. Avec l'expérience, ça s'améliore. Ça peut paraître dégoûtant, mais ça ne doit pas vous repousser, si vous prévoyez bien les choses, tout se passera bien. Retirez tout vos bijoux, et ne portez sur vous, que des vêtements que vous n'aimez pas, dont vous vous fichez qu'ils soient tâchés, et qui ne serviront qu'à ça.
Faites vous aider par une amie, si vous ne vous sentez pas bien à l'idée de l'appliquer seule. Car en effet, c'est un peu plus difficile que l'application de la coloration chimique, mais je vous rassure, pas de beaucoup. Je l'ai toujours appliqué seule personnellement, et je m'en suis toujours très bien sortie. Il n'y a aucunes raisons que ce ne soit pas votre cas.

Pensez que vous devez d'abord faire votre essai, pour voir si tout va bien. Ne préparez donc pas une tonne de henné, sinon, vous perdrez tout, alors que vous pourriez en faire profiter une copine.


- Dosez votre henné.

C'est important, car la quantité de henné à utiliser est en fonction de la longueur de vos cheveux, à vous d'ajuster, et gardez en tête que si vous n'en avez pas assez, c'est pas grave, ça prend 3 minutes pour en refaire. J'ai les cheveux dans le dos, sous les épaules et je n'en fait que 60 grammes. Pas la peine d'en faire 100 ou 150 !

Par exemple, si vous utilisez le henné et une autre plante, il est évident que je ne met ni l'un ni l'autre à l'aveuglette. Mélangez votre henné à l'eau très chaude. Votre mixture doit être onctueuse, mais ni trop épaisse, ni trop liquide. Si elle est trop épaisse, vous n'arriverez pas à appliquer votre henné et si elle est trop liquide, ça coulera partout. 
Le henné assèche les cheveux. C'est là que la glycérine végétale devient utile. Mettez en deux cuillères à soupe dans votre henné, ça contrecarrera le côté asséchant du henné.
Le henné a une odeur spéciale, il sent les épinards / les pois cassés. Certaines femmes adorent cette odeur, d'autres beaucoup moins. Personnellement, je ne peux pas l'encadrer. L'eau de rose ou autre HE vous sera donc utile, pour parfumer votre henné. Perso, je ne mets rien, je n'ai pas trouvé mon HE idéale, donc en attendant, je supporte.
Certaines personnes proposent le citron à ajouter pour la brillance, je suis contre. Le citron est acide et agressif, le henné étant déjà asséchant, je n'aime pas ça. Sans compter qu'il peut modifier vos couleurs, notamment le rouge, à qui il donnera des tons davantage orange. Voilà à quoi ressemble la mixture, c'est la mienne (Oui, la photo est ancienne, mais ça change pas avec les années, le mélange) :

henn__blog

En réalité, elle était beaucoup plus noire, le flash a grandement éclairci la photo. Mais ça vous donne une idée de la texture que le henné doit avoir, pour être bien appliqué. Une fois votre mixture refroidie, vous pouvez commencez l'application.

- Application du henné

La mèche d'essai, donc. Mettez vos gants. Surtout, ne le faites pas à mains nues, elles seraient sévèrement tâchées. Vous pouvez utiliser des pinces pour maintenir une partie de vos cheveux, pendant que vous appliquez le henné. Vous pouvez ne pas en utiliser, ce n'est pas obligatoire, personnellement, je le fais, lorsque je l'applique en totalité, c'est bien pratique. La mèche test pour l'allergie est à faire sur votre tête, évidemment. Pour ça, prenez une mèche du dessous de la tête, que ça ne se voit pas par la suite si vous devenez rouge, par exemple. Pour le test concernant la durée de la pause et le résultat de couleur, récupérez des cheveux sur votre brosse. Ça vous permettra de calculer votre temps de pause idéal, sans le moindre mal et de voir la couleur que vous aurez. Ça évite bien des angoisses ! Une fois votre temps de pause idéal trouvé, allez-y !

Je conseille vivement l'application sur cheveux mouillés. C'est ça qui fait que vous utilisez moins de henné. J'en utilisais 150 grammes cheveux secs, et je n'en ai besoin que de 60 cheveux mouillés, c'est donc une sacrée économie, qui se verra clairement dans vos dépenses !
Procédez mèches par mèches. Commencez par les racines et terminez par les pointes. Lorsque c'est fait, entourez vous la tête de papier film, ne mettez pas vos oreilles dedans, elles seraient, elles aussi, sévèrement tâchées.

- Pourquoi du papier film ?

La chaleur de votre tête aidera à foncer la couleur, ça évite d'utiliser le séchoir, bien que beaucoup préfèrent l'utiliser quand même. La chaleur ouvre les écailles des cheveux et le henné entre mieux dedans. Et il y a, encore et toujours, ce problème de tâches. Le henné ne pardonne rien, ne l'oubliez pas. La chaleur de votre tête, naturelle, va donc ouvrir les écailles de vos cheveux et laisser pénétrer le henné. 
Mettez votre serviette par dessus, ça fait plus classe pour vous balader dans la maison. Ou alors, faites comme moi, n'en mettez pas et assumez  fièrement d'avoir l'air d'un saucisson (sauf si vous êtes casée, essayez de préserver un peu de glamour, autant que faire se peut). Prévoyez de vous balader avec du sopalin, car malgré les protections, avec la chaleur de la tête, le henné coulera. Essuyez les coulures tout de suite. Ou alors, baladez vous avec une serviette sur vos épaules, ce que je fais personnellement, comme ça, ça coule sur la serviette.

- Temps de pose :

Ça dépend de ce que vous voulez obtenir. Certaines femmes le laissent 1 heure, 2 heures, 3 heures... je le laisse 5 heures personnellement (ah bah voui, faut être motivée). Plus vous garderez votre henné, plus le résultat sera beau, et plus le traitement qu'il procure sera important sur vos cheveux. La couleur foncera également, tenez compte de ça.

- Rinçage :

Il faut rincer énormément. Le henné est épais, il doit donc être bien enlevé. Ne vous attendez pas à obtenir une eau totalement claire, ça n'arrivera pas.  Rincez un maximum. Certaines déconseillent le shampooing mais moi j'en fais un, ça pue trop et les cheveux ont une apparence un peu crade après le lendemain, je suis trop maniaque pour supporter ça. Vous pouvez utiliser un baume après, si vous le souhaitez. Vos cheveux continueront de dégorger après, c'est normal. L'utilisation de d'autres plantes est justement recommandée pour arrêter ce phénomène, et vous permet donc de bien garder votre couleur, (le sidr, recommandé notamment pour l'indigo, je vais écrire un article sur l'indigo, le sidr aide aussi pour les cheveux secs). L'eau de vos quelques shampoings suivants aura une couleur, et surtout, ne vous couchez pas avec les cheveux humides, vos taies d'oreillers seraient tâchées. Utilisez également une serviette que vous n'aimez pas et dont vous vous fichez qu'elle soit tâchée, le temps que ça durera.

Tout ça doit vous paraître bien contraignant. Ça l'est... Oui et non. N'oubliez pas que les soins, que ce soit ceux des cheveux comme ceux du corps doivent être un plaisir, c'est impératif. Si ça vous saoule, que c'est pénible, passez à la coloration vegane, ce sera du respect pour tous et moins de contraintes pour vous. Mais si vous décidez d'entrer dans l'aventure henné, lorsque vous verrez vos cheveux après ça, vous serez ravies. Doux, brillants, solides, souples, faciles à coiffer. C'est ce qu'ils seront. 

Bon henné ! ♥