Les vacances, c'est la joie. Il est temps de faire un bilan de fin d'année. J'aime bien faire ça, faire le point. J'en ressens assez régulièrement le besoin, d'ailleurs. Les points, les remises en questions, sont pour moi inévitables et à faire impérativement. Mais la fin de l'année.... Je fais un gros retour en arrière. C'est comme se retourner sur un grand chemin, après avoir marché longtemps dans un champ....

Pour ceux qui ne le savent pas, je célèbre les sabbats. Yule, le 21 décembre à donc fait partie de mes célébrations. Yule, c'est le solstice d'hiver. C'est la renaissance. Il est temps d'enterrer, de faire les deuils, de laisser derrière soi et de démarrer autre chose, d'aller de l'avant. Il est question de célébrer le retour de la lumière, et à compter de ce jour, les jours commencent à se rallonger. Yule c'est la prise de conscience, la porte qui se ferme définitivement sur certaines choses. Bien que les deuils fassent toujours un peu mal, je les perçois comme une nouvelle porte ouverte. La mort, le deuil sont pour moi une étape. La fin, certes souvent douloureuse, d'un état, pour le début d'un autre. La fin des ténèbres pour le retour à la lumière, tout comme la lumière laissera place aux ténèbres à un moment donné. C'est comme ça que ça marche, ils fonctionnent ensembles.

J'ai fermé des portes cette année. J'ai mis, pour certaines d'entres elles, plusieurs années. En particulier une, qui était difficile à verrouiller. Lorsque ça concerne des personnes, c'est toujours difficile. Surtout quand vous savez qu'ils ne souhaitent pas que vous les fermiez. 
Mais ce que je me dis.... Vis-à-vis de ce type de personne... C'est que leur volonté m'importe peu. Ce qu'ils se disent également. Jusqu'à il y a quelques mois, ça m'agaçait. J'ai tout fait pour me faire comprendre par le passé, pourtant. Faire comprendre le mépris que je peux éprouver pour eux et auquel ils ne croient pas. Le dégoût, la volonté de rejet, de ne plus voir leurs noms écrits ne serait-ce qu'en micro caractères. D'après eux, je suis en souffrance, jalouse, triste.... La vérité est tout autre. Même si ça n'est pas ce qu'ils veulent penser, voir, entendre.
Je n'ai pas à souffrir d'avoir vraiment trouvé la paix, à être jalouse d'une médiocrité évidente, ni même triste de ne pas vivre ce qui n'est rien d'autre qu'une parodie de sincérité. J'ai enfin pu fermer cette saleté de porte. J'ai eu tellement de mal à la fermer que je préfère crever que de la voir se rouvrir. Avec son aide, Lui, cet Ami que je ne nommerai pas, qui voulait que j'y parvienne et m'a vraiment accompagnée, j'ai pu la verrouiller. 

Des habitudes, des schémas de pensée. Des croyances, doutes, convictions, et autres peurs et angoisses.... Je n'ai pas fermé toutes les portes de ce côté là ! Mais j'y travaille. Certaines sont fermées et du coup, c'est encourageant.

Ma célébration a été un soulagement. Ressentir ces portes fermées, voir mes efforts être enfin récompensés. J'ai pu savourer ma tranquillité, celle que j'espérais depuis longtemps.

Ce qui m'est arrivé de pire cette année.... C'est les nouvelles reçues concernant ma santé. Elles sont graves et je n'ai pas souhaitée m'exprimer totalement dessus. Je n'ai pas tout dit, loin de là. Je ne le ferai d'ailleurs pas. J'essaie de prendre soin de moi et je verrais bien les prochaines analyses. Je me plonge dans le travail, ma vie privée et je tache de ne pas y penser.

J'ai réussi à trouver mon équilibre sur les réseaux sociaux ! Depuis le temps que j'y travaille ! En fait.... J'y parle nettement moins. Mes publications publiques, dites vous qu'en privé il y en a pas le tiers du quart. C'est assez apaisant. Et ça s'est fait finalement assez naturellement. Parfois, il suffit de relâcher un peu la pression, de lâcher prise, et les choses se font. 

Je vais démarrer l'année de façon différente. Ce sera une belle année, car beaucoup de choses vont changer. Je démarre plus sereine, libre, et pleine de projets, d'envies. Pour l'heure, j'ai celui d'aller me mettre dans mon lit et de m'endormir devant Supernatural

Pour ceux qui célèbrent Yule, j'espère que votre célébration à été synonyme de soulagement, comme pour moi. Pour les autres, j'espère que cette fin d'année sera l'occasion pour vous de fermer les portes que vous souhaitez fermer, pour un nouveau début meilleur. 

 ♫ En écoute : Lacuna Coil : Apocalypse