Le Corona Virus. Le Corona Virus. Le Coronaaaaaa Viruuuuus.

Mes recommandations, en tant que super conseillère. Parce que moi je regarde BFMTV d'abord. 

Je dois dire qu'en tout premier lieu, je suis quelque peu ébahie de voir que finalement, plein de gens ignoraient cordialement qu'il était préférable de se laver les mains après s'être torché le derrière, avant de serrer la pince du voisin. Que finalement, ne pas cracher ses microbes à la gueule des autres était aussi une façon plutôt simple de respecter son prochain. Comme quoi, ça tient à peu de choses, tout de même.

L'humain découvre le civisme, oui, se laver peut s'avérer utile, pour soi et les autres. Au delà de nous épargner les odeurs de pieds dégueulasses, d'aisselles qui ne sont presque tolérables que grâce au déo super mega anti transpirant efficace plus de 72 heures, les odeurs de popotin des demoiselles ultra pomponnées de la tronche façon tuto professionnel YouTube mais qui zappent le passage journalier sous la douche.... Ça évite de contaminer les autres. 

L'humain est un incommensurable gros dégueulasse. 

Il faut se laver les mains, utiliser du gel hydro-alcoolique, mettre des masques. La blague. La GROSSE blague.

Vous savez qu'au Japon, les gens portent des masques lorsqu'ils sont malades ? C'est une habitude chez eux, c'est normal de ne pas vouloir contaminer les autres (un article sympa là dessus).
La grippe tue plusieurs milliers de personnes par an, en France. Et il ne vient à l'esprit de personne, BON SANG, que si ces mesures étaient tout simplement naturelles et habituelles chez nous aussi, la grippe tuerait bien moins, parce qu'on contaminerait moins les autres ? Si certes attendre un vaccin est normal et compréhensible, prendre conscience de ce qu'on fait, changer ENFIN d'habitudes sanitaires au quotidien, juste SE LAVER, ça écorche tant que ça ? C'est nouveau qu'être propre et correct ça peut aider ? Vraiment ? 

Lorsque je suis malade (grippe, gastro etc) je sors pas et j'embrasse ni ne touche personne. Parce que c'est juste la base du savoir vivre, finalement. A quel moment c'est nouveau ou exceptionnel ? 

Est-ce que l'humain va apprendre quelque chose, tirer une leçon de ce qui se passe présentement, et changer ? Même pas en rêve. Je vous le garantis. L'humain n'apprend pas, l'histoire le démontre sans cesse. Ces morts ne serviront à rien, tout comme de nombreux morts par le passé n'ont servit à rien. 

J'en peux plus là. Vraiment hein.